• Couverture de Candy Candy tome 1 : Le Prince des Collines

     

    L’histoire commence à la toute fin du xixe sievle, à la porte, dans l’Indiana, dans un orphelinat situé non loin du lac michigan.L’établissement est tenu par une vieille demoiselle, Mademoiselle Pony (Miss Pony), et une jeune religieuse, Sœur Maria (Sister Lane dans la version anglaise). Deux bébés filles abandonnés sont découverts à la porte de l'orphelinat, dans un panier, un jour de neige ; d'où le nom qui est donné à l'un d'entre eux : Candy Neige (Candy White en anglais). Candy est blonde, Annie est brune. Les deux enfants grandissent ensemble et deviennent inséparables.

    Les années passent et Annie, fille timide et réservée tout autant que Candy est farfelue et exubérante, est adoptée par la famille Brighton. Mais ses parents adoptifs ne voulant pas qu’on sache que leur fille vient d’un orphelinat, Annie envoie une lettre d’adieu à Candy. Candy, qui n'a toujours pas été adoptée, se retrouve à pleurer sous l’arbre d’une colline surplombant la Maison Pony. C'est là que, jouant de la cornemuse et arborant un costume écossais, lui apparaît celui qu’elle surnommera « le prince de la colline ». Durant cent-quinze épisodes, avec en toile de fond la Belle Epoque puis la Premiere Guerre Mondial, l’héroïne aux couettes blondes et aux taches de rousseur n’aura de cesse de retrouver, notamment à travers ses relations sentimentales, le jeune homme qui lui redonna le sourire ce jour-là. Mais l’identité dudit « prince » ne sera révélée qu’à la fin de la série.

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :